Réseaux sociaux
Plan du site
Facebook Twitter Google+ Pinterest Linkedin
Références
Instagram CEFLU SFAF
Membre de la FNCI
Contact
Nous sommes membre du bureau de la Fédération Nationale des Chasseurs Immobiliers
Contact : +33 (0)6 33 36 45 95 - [email protected]
Facebook chasseur immobilier Twitter chasseur d'apppartement Google+ chasseur d'appartement Linkedin-png Instagram-blanc Pinterest-en-blanc
+33 (0)6 33 36 45 95
Chasseur-immobilier-paris FNCI-chasseur-immobilier Galian-chasseur-d-appartement-Peter-Jorgensen-Consulting MMA-logo Ma-Formation-immobilière

Impact de l’élection de E. Macron 

sur l’Immobilier à Paris

L’élection d’Emmanuel Macron au poste de président de la République semble, dès le lendemain de son élection, avoir eu un effet positif sur le secteur de l’immobilier. Ainsi, l’indice IEIF Europe (indice phare du secteur de l’immobilier) a bondi de +1.13% au lendemain de son élection alors que le CAC 40 cédait -0.91%. Mais quel sera le véritable impact sur l’immobilier parisien ?

Rédaction : De Peter Jorgensen
Ma Formation Immobilière - centre de formation Financial Times
Membre de la Fédération Nationale des Chasseurs Immobiliers
Co-gérant et formateur d'un organisme de formation immobilière
Assurance en Responsabilité Civile Professionnelle et garantie financière Galian
NOS REFERENCES
Restez toujours informés des dernières actualités immobilières
INSCRIPTION BLOG
Où-acheter-à-Paris
TOUS NOS ARTICLES
Articles récents
Prix immobilier Paris Perspective-2016-prix-immobilier-Paris Estimation immobilière (2) FNCI Estimation-immobilière-2


Selon une étude de la Bourse des Crédits réalisée en 2014, 60% des acquéreurs de biens immobiliers à Paris sont des Parisiens. Si 90% d’entre eux ont voté pour lui, tout porte à croire que les parisiens ont confiance en notre nouveau président ce qui est le principal indicateur en ce qui concerne l'achat immobilier. De plus, l’électorat d’Emmanuel Macron est majoritairement composé de cadres et de dirigeants d’entreprises. Or, selon une étude des notaires franciliens, 44% des acquéreurs parisiens sont des cadres et des dirigeants. Leur niveau de revenus est généralement de plus de 3 000€ ce qui leur permet de faire l’acquisition de biens aux prix parisiens, particulièrement élevés. Le nombre potentiel de candidat à l’acquisition est donc important et la frénésie acheteuse, qui touche l'immobilier depuis 2016 à Paris, ne risque donc pas de ralentir.
Galian-chasseur-d-appartement-Peter-Jorgensen-Consulting Immobilier-Paris-Emmanuel-Macron-2017
risque de se renforcer.
Depuis septembre 2016, nous avons observé une remontée légère et régulière de l'OAT 10 ans (principal indicateur de l’évolution des taux immobiliers). Toutefois, depuis mars 2016, la tendance semble être repartie à une légère baisse (0.83% le 8/05/2017 vs 1.16% en mars 2017). Le taux de l'OAT 10 ans, resté stable immédiatement après l'élection, montre que la peur de voir les taux monter en flèche avec l’élection de Marine Le Pen est maintenant écartée. Cette tendance à la stabilisation des taux, toujours à un niveau historiquement bas, voire à la baisse, ne sera donc pas un frein à l’acquisition pour les futurs acheteurs d’immobilier à Paris.
Le marché parisien connait depuis 2016 une véritable frénésie chez les candidats à l’acquisition immobilière. Lors des précédentes élections présidentielles, une baisse des transactions a systématiquement été observée. La principale cause étant l’inconnue relative aux décisions qui pourraient être prises par le nouveau gouvernement. En 2017, dans le cadre de nos chasses immobilières, cette impression n’a été observée que pendant 3/4 semaines environ avant le résultat final. Cet indicateur montre que les clients acquéreurs sont toujours très présents sur le marché. De plus, une étude réalisée par le Crédit Foncier en octobre 2016 montre que l’année de l’élection est systématiquement suivie d’une phase de rebond. Tous ces indicateurs laissent à penser que l’activité immobilière à Paris n’est pas prête de ralentir.
La plupart des personnes qui investissent à Paris sont des parisiens. Leur objectif est avant tout financier mais consiste également, à terme, à assurer un logement à leurs enfants lorsqu’ils seront étudiants. Toutefois, l’encadrement des loyers a été un frein pour de nombreux investisseurs. Emmanuel Macron souhaite conserver l’encadrement des loyers dans les zones où il a déjà été mis en place, notamment à Paris, sans toutefois le supprimer. Son constat, observé également par les professionnels de l’immobilier, est une baisse des dépenses liées à la rénovation ce qui dessert l’objectif qui consiste également à assurer le bon état du parc immobilier. Il n’est donc pas impossible qu’à terme, ce dispositif soit abandonné ce qui favorisera le retour des investisseurs à Paris.
Dans ce contexte où de nombreux indicateurs sont au vert pour la poursuite d’une forte demande à Paris face à une offre toujours limitée, le marché parisien risque maintenant d'être confronté à une hausse des prix déjà observée depuis de nombreux mois. Dans le cadre de nos chasses immobilières, la raréfaction de l’offre est marquée et le comportement des acquéreurs ressemble à la foire d’empoigne. Il n’est pas rare aujourd’hui d’avoir plusieurs offres au prix, au cours d'une même journée, même pour des produits à plus d'un million d'euros. La situation est encore plus compliquée concernant les petits produits (de type studio ou 2 pièces) : là, les acquéreurs n’hésitent pas à signer une offre sans condition suspensive d’obtention de prêt. Ainsi, la barre psychologique des 10 000€/m² pour un bon produit n’est plus un frein pour de nombreux acquéreurs. Seul un choc géopolitique majeur pourra à notre avis ralentir cette frénésie au moins au cours de prochains mois, voir jusqu’à l’année prochaine.


Peter JORGENSEN (chasseur immobilier à Paris) : www.peter-jorgensen-consulting.com)
90% DES ÉLECTEURS PARISIENS ONT VOTÉ POUR EMMANUEL MACRON
LE RISQUE D'UNE FORTE HAUSSE DES TAUX EST ÉCARTÉ
LA DEMANDE A PARIS N'A PAS BAISSÉ DURANT L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE
QUID DE L'IMPACT DES ÉLECTIONS SUR LES INVESTISSEURS IMMOBILIERS A PARIS
VÉRITABLE RISQUE DE POURSUITE DE LA HAUSSE DES PRIX IMMOBILIERS A PARIS