Réseaux sociaux
Plan du site
Facebook Twitter Google+ Pinterest Linkedin
Références
Instagram CEFLU SFAF
Membre de la FNCI
Contact
Nous sommes membre du bureau de la Fédération Nationale des Chasseurs Immobiliers
Contact : +33 (0)6 33 36 45 95 - [email protected]
Facebook chasseur immobilier Twitter chasseur d'apppartement Google+ chasseur d'appartement Linkedin-png Instagram-blanc Pinterest-en-blanc
+33 (0)6 33 36 45 95
Chasseur-immobilier-paris FNCI-chasseur-immobilier Galian-chasseur-d-appartement-Peter-Jorgensen-Consulting MMA-logo Ma-Formation-immobilière

6 conseils pour réduire vos charges de copropriété

Les charges de copropriété ont augmenté de +6% en 2013. Les principaux postes à l'origine de cette hausse sont le chauffage (+10,3%), les primes d'assurance (+7,5%), les frais de gestion (+4,6%) et les dépenses d'entretien (+3,1%)*. Face à cette flambée des charges de copropriété, voici quelques pistes pour réduire la facture.
1) Étudiez les comptes de votre copropriété

L'étude des comptes de votre copropriété vous permettra de cibler les postes à réduire. Vous serez également en mesure d'identifier les postes dont l'augmentation a été la plus forte. Les charges de copropriété varient selon le type de bâtiment et les prestations proposées par la copropriété.

A titre d'exemple, voici le montant des charges pour un appartement de 100m² à Paris (coût moyen mensuel) :
  • Immeuble récent avec chauffage collectif, gardien, ascenseur : 360€ à 450€/mois
  • Immeuble ancien avec chauffage individuel, sans ascenseur et sans gardien : 150€ à 200€/mois
(Ces montants incluent les charges classiques telles que l'entretien courant, les impôts, l'assurance de l'immeuble.)



2) Devenez membre du conseil syndical

Les copropriétaires et le conseil syndical jouent un rôle crucial dans la réduction des charges de copropriété. Dans notre métier de chasseur immobilier à Paris, nous nous rendons compte que les copropriétés les mieux gérées sont celles dans lesquelles les copropriétaires sont le plus impliqués.

Grâce à votre implication, vous serez en mesure de comprendre le fonctionnement de la copropriété et de déterminer les facteurs qui freinent la réduction de vos charges de copropriété.

Les raisons les plus fréquentes sont :
  • Des copropriétaires laxistes ne faisant pas attention à la vie de l'immeuble,
  • Des syndics qui ne cherchent pas à vous faire faire des économies. C'est normal, ce n'est pas leur rôle !
  • Des travaux proposés alors qu'ils sont inutiles ou qui ne changeront pas de manière considérable la qualité de vie de l'immeuble

Une véritable cohésion entre les membres du conseil syndical est indispensable. La diversité des compétences différentes au sein du conseil syndical est la bienvenue car elle permet de répartir les tâches. En cas de négociation avec un artisan, un conseil syndical soudé sera toujours plus fort que des copropriétaires qui se déchirent entre eux.

Nous recommandons souvent à nos clients de faire partie du conseil syndical, surtout la première année de leur arrivée dans l'immeuble ou lorsqu'il s'agit d'une première acquisition.



3) Réalisez vous-même les devis de votre copropriété

En choisissant vos propres fournisseurs, vous pouvez ainsi choisir vous-même les intervenants en qui vous avez confiance et vous pourrez plus facilement faire jouer la concurrence.

Les syndics ont très souvent leurs propres fournisseurs. Afin de proposer un service de qualité et éviter d'éventuels litiges futurs, ils ne proposent pas forcément les fournisseurs les moins chers.

Créez un devis type, surtout lorsqu'il s'agit de travaux importants. En communiquant un devis type à chaque artisan, vous serez en mesure d'exposer le détail de vos attentes et surtout de comparer aisément les devis effectués. Ce travail est intéressant surtout pour des travaux de ravalement de façade, la mise aux normes d'ascenseurs, la rénovation de cage d'escalier.

3 à 5 devis ne seront pas de trop. Plus vous avez de devis, plus la comparaison sera aisée et la qualité de service des fournisseurs optimale. Cela vous permettra de connaître les prix du marché et de choisir le fournisseur dont le rapport qualité/prix est le meilleur.



4) Négociez vos contrats

N'hésitez pas à négocier par vous-même vos contrats ou devis travaux. Les syndics touchent le plus souvent un pourcentage sur les travaux réalisés. Ils n'ont donc aucun intérêt à faire baisser la facture. N'oubliez pas que leur rôle est avant tout de veiller à la bonne réalisation des travaux votés et de gérer à votre place la copropriété, notamment ses aspects comptables, juridiques et administratifs.

Le membre du conseil syndical le plus « doué pour la négociation » pourra jouer ce rôle. Vous pourrez dans certains cas diviser par 2 vos devis.

Faites appel à un courtier si vous n'avez pas le temps ou les compétences pour mener la négociation. Négocier et choisir le meilleur prestataire est leur métier. Des sites spécialisés pour les particuliers commencent à émerger comme fioulreduc.com et fioulmarket.fr. Leur objectif est de grouper des commandes de fioul afin de réduire l'addition. De nombreux courtiers en assurance multirisques d'immeuble vous offrent également leurs services pour vous proposer l'assurance la plus adaptée à votre immeuble au meilleur prix.



5) L'écologie pour faire des économies

2 exemples pour illustrer ce sujet :

  • L'électricité de votre cage d'escalier : Si votre cage d'escalier s'éclaire grâce à une minuterie, réglez-la sur la durée strictement nécessaire à son utilité tout en veillant à la sécurité des habitants. Vous pouvez également investir dans des détecteurs de présence dont le prix est très abordable. Les constructeurs communiquent souvent sur un gain d'énergie pouvant aller jusqu'à 25%. Même si ce n'est que 10%, c'est déjà ça !

  • Remplacez par du double vitrage les anciennes fenêtres des parties communes : Grâce à cette isolation, votre appartement sera indirectement mieux isolé. Vous réduirez ainsi vos charges de copropriété si vous avez un chauffage collectif et indirectement si vous vous chauffez par chauffage individuel.



6) Entretenez régulièrement votre copropriété

Dans la majorité des cas, les copropriétaires repoussent les travaux de leur immeuble pour réduire les charges de copropriété. Ce n'est pas un bon calcul ! Certains travaux dont vous repoussez l'échéance risquent de vous coûter plus cher à terme. De plus, même si vous payez moins de charges sur l'année en cour, vous dégradez la qualité de la copropriété.

En procédant de cette façon, vous dévalorisez votre bien en cas de revente. Dans le cadre de notre métier de chasseur immobilier à Paris, l'estimation des biens que nous trouvons pour nos clients dépend aussi fortement de la qualité de la copropriété. Nous utilisons très souvent cet argument pour négocier à la baisse le prix d'un bien.



Peter Jorgensen Consulting est chasseur immobilier à Paris. Dans le cadre de nos recherches de biens immobiliers, nous conseillons nos clients afin d'acheter leur bien dans les meilleures conditions. N'hésitez-pas à nous contacter pour en savoir plus sur ce nouveau métier en France.
Si vous avez aimé cet article, vous aimerez :
Rédaction : De Peter Jorgensen
http://arc-copro.fr/documentation/communique-de-presse-sur-levolution-des-charges-de-copropriete-entre-2012-et-2013
mars 2015
Comment négocier votre achat immobilier
Image Ma Formation Immobilière - centre de formation Financial Times
Membre de la Fédération Nationale des Chasseurs Immobiliers
Co-gérant et formateur d'un organisme de formation immobilière
Cité dans le Financial Times d'Août 2015
NOS REFERENCES
Restez toujours informés des dernières actualités immobilières
INSCRIPTION BLOG
TOUS NOS ARTICLES
Articles récents
Réduire-charges-de-copropriété Immeuble-Haussmannien Trouver-un-appartement-à-Paris Acheter-avant-de-vendre-ou-vendre-avant-d'acheter FNCI Négociation-immobilière
Assurance en Responsabilité Civile Professionnelle et garantie financière Galian
Galian-chasseur-d-appartement-Peter-Jorgensen-Consulting