Réseaux sociaux
Plan du site
Facebook Twitter Pinterest Linkedin
Références
Instagram CEFLU SFAF
Membre de la FNCI
Contact
Nous sommes membre du bureau de la Fédération Nationale des Chasseurs Immobiliers
Contact : +33 (0)6 33 36 45 95 - [email protected]
Facebook chasseur immobilier Twitter chasseur d'apppartement Linkedin-png Instagram-blanc Pinterest-en-blanc
+33 (0)6 33 36 45 95
Chasseur-immobilier-paris FNCI-chasseur-immobilier Galian-chasseur-d-appartement-Peter-Jorgensen-Consulting MMA-logo Ma-Formation-immobilière

5 conseils indispensables avant de devenir propriétaire

Ma Formation Immobilière - centre de formation Financial Times
Membre de la Fédération Nationale des Chasseurs Immobiliers
Co-gérant et formateur d'un organisme de formation immobilière
Assurance en Responsabilité Civile Professionnelle et garantie financière Galian
NOS REFERENCES
Restez toujours informés des dernières actualités immobilières
INSCRIPTION BLOG
Où-acheter-à-Paris
TOUS NOS ARTICLES
Articles récents
Estimation immobilière (2) FNCI Estimation-immobilière-2 Galian-chasseur-d-appartement-Peter-Jorgensen-Consulting
En effet, lorsque vous avez pris la décision de devenir propriétaire, il n’est pas rare de vous ruer sur les annonces immobilières et de commencer à visiter des biens sur la base d’un budget que vous avez vaguement estimé au regard de vos revenus actuels. Mais attention, devenir propriétaire n’est pas anodin ! Au-delà du prix d’acquisition, vous allez devoir faire face à des charges futures difficile à estimer au moment de l’achat, comme par exemple, un ravalement à venir, la rénovation de la toiture, le rafraîchissement des parties communes… S’ajoute à ces montants exceptionnels pouvant parfois représenter des dizaines de milliers d’euros le montant des charges que vous devrez ajouter au montant de votre éventuel crédit et qui, mathématiquement, réduira votre reste à vivre. Comme devenir propriétaire ne veut pas dire non plus ne manger que des pommes de terre et ne plus partir en vacances, estimez le plus précisément possibles ces charges futures avant de vous lancer.
 
Notre premier, conseil si vous êtes primo accédant, est de garder une enveloppe financière de côté assez conséquente pour faire face à ces charges futures.
Rédacteur Peter JORGENSEN (chasseur immobilier à Paris) : www.peter-jorgensen-consulting.com)
Frais de notaire
Durée de lecture : 3 minutes
PRÉVOYEZ DANS VOTRE BUDGET LES COÛTS COMPLÉMENTAIRES 
LIES A VOTRE PREMIÈRE ACQUISITION : 
FAITES-VOUS ACCOMPAGNER PAR UN PROCHE OU UN PROFESSIONNEL
Prix immobilier Paris
N'hésitez pas à nous appeler pour discuter de votre projet d'achat 06.33.36.45.95
Assistance rédactionnelle : https://www.cumfide-traduction.com/

Devenir propriétaire est une belle étape de vie. Autant qu’elle se passe dans les meilleures conditions. Sans expérience dans l’immobilier, vous vous posez beaucoup de questions et vous avez souvent peur de faire l’erreur qui vous coûtera des milliers d’euros. Dans notre article « Conseil achat immobilier : Comment ne pas se tromper », nous avons abordé les différentes étapes liées à l’achat. Dans ce nouvel article, nous allons vous donner quelques conseils de chasseur immobilier afin de devenir propriétaire en toute sérénité.

Entre visiter un bien qui vous plait et signer une offre d’achat qui vous engage sur 20 ou 25 ans en cas d’emprunt, la marche est parfois difficile à franchir. Le plus souvent, cette difficulté de prise de décision est liée au manque de connaissances dans le domaine immobilier (est-ce que je suis en train de me faire avoir ?) ou à la peur de prendre une décision seul pour un montant aussi important (est-ce que ce bien me plaît vraiment ?). 

Tous ces freins sont souvent à l’origine d’angoisses qui finalement rendent l’acquisition stressante alors qu’elle devrait être un moment de pur plaisir. Afin de ne pas commettre d’erreur, n’hésitez à revisiter le bien dont vous voulez faire l’acquisition avec un proche qui vous donnera son avis (si vous en avez le temps bien sûr !). Toutefois, attention ! Choisissez bien la personne qui vous accompagnera lors de la visite : Ne prenez pas n’importe qui pour revisiter un bien avec vous. Il est très important que cette personne vous connaisse parfaitement et qu’elle donne son avis au regard de vos attentes, pas les siennes ! Pour le côté technique, vous pouvez vous faire accompagner par un architecte ou un entrepreneur qui vous rassurera ou vous avertira en cas de malfaçon. Un chasseur immobilier est également un bon moyen de sécuriser votre acquisition. Il saura vous dire si le bien est évalué à sa juste valeur, il s’occupera de l’étape épineuse de la négociation pour vous, il saura vous conseiller sur les démarches administratives à accomplir…
 
Donc notre deuxième conseil, si vous voulez devenir propriétaire, est de vous entourer de personnes de confiance avant de signer.
APPRENEZ A ÊTRE PATIENT AVANT DE DEVENIR PROPRIÉTAIRE
Dans notre monde 2.0, on veut tout et tout de suite. Malheureusement, dans le monde de l’immobilier, les choses ne se passent pas aussi vite que ce que l’on aimerait. Entre la préparation financière de votre acquisition, la phase de recherche, la signature du compromis et les démarches administratives et éventuels travaux qui en sont le corolaire, il n’est pas rare qu’entre le moment ou vous prenez la décision d’acheter et le moment ou vous allez emménager, un délai de 6 mois à 1 an peut s’écouler ou est à prévoir. Malheureusement, lorsque l’on commence la recherche, on n’a pas forcément tous ces délais en tête.
 
Alors notre troisième conseil est d’être patient et d’organiser votre projet comme un véritable rétro planning. Un chasseur immobilier est également là pour vous aider à l’établir car il connait très bien toutes ces démarches et le temps qu’elles prennent. Vous devez donc prévoir de la marge dans votre projet. Un exemple : si vous avez trouvé un appartement qui nécessite des travaux qui, selon l’artisan, dureront 3 mois, prévoyez un tiers de ce délai en plus. Même si au final ce délai supplémentaire s’avère superflu, il vous évitera le stress inutile qui gagne les acquéreurs lorsque la date butoir de déménagement approche.
NE VOUS FOCALISEZ PAS SUR LE PRIX POUR VOTRE RÉSIDENCE PRINCIPALE
L’idée n’est pas d’acheter à n’importe quel prix bien sûr ! Toutefois, attention à ne pas regarder QUE le prix. En tant que primo accédant, l’investissement engloutit une bonne partie de vos économies et parfois vous oblige à vous endetter sur de nombreuses années. Ce n’est pas pour autant que ce critère doit devenir primordial dans votre prise de décision. La question la plus importante à se poser après la visite d’un bien est de savoir « est-ce qu’après une longue journée de travail, je serais heureux de rentrer chez moi ? ». Pour bien comprendre, prenons l’exemple inverse. Achèteriez-vous un bien à un prix très inférieur à son prix du marché mais qu’il ne vous convient pas et dans lequel vous ne vous voyez pas vivre ? Je pense connaître la réponse.
 
Donc notre 4ème conseil est avant tout d’essayer de vous projeter dans le bien dont vous voulez faire l’acquisition et d’essayer de savoir si vous y serez heureux. Une fois cette première question éludée, viendra le temps de vous dire si le prix n’est pas trop élevé. Et si tel est le cas, tout est une question de mesure, s’il est un peu plus cher que le prix de marché, n’est-il pas malgré tout opportun de se lancer dans l’aventure quitte à payer un peu cher ?
 
SOYEZ COOOOOOOOOOL !!!
Devenir propriétaire est l’une des plus belles étapes de votre vie comme un mariage, la naissance d’un enfant, … Alors, sans faire preuve de désinvolture, apprenez à relativiser et à ne pas vous faire dépasser par vos émotions au moindre problème lié à votre acquisition. Le plus important est de mesurer son importance, son impact et de prendre vos décisions en connaissance de cause. Prenons l’exemple d’un bien qui vous plait vraiment mais dont le propriétaire-vendeur est très désagréable. Certains acheteurs préfèrent ne pas acheter pour cette raison alors que le bien correspond en tout point à ce dont ils ont toujours rêvé. Sachant qu’une fois la vente signée, vous n’aurez plus jamais à faire au vendeur grincheux et que vous serez le plus heureux du monde dans cette maison ou cet appartement, ne pensez-vous pas que le jeu en vaut la chandelle ? Maintenant, je comprends qu’il n’est pas facile de gérer ce type de situation. Là encore, le chasseur immobilier peut vous venir en aide car il jouera pour vous le rôle de tampon entre vous et le vendeur. Il saura vous dire ce qui est important et ce qui ne l’est pas et gérer la relation émotionnelle liée à cette acquisition.
 
J’espère que ces quelques conseils vous aideront à mieux préparer votre première acquisition et je me ferais un plaisir de vous présenter notre activité de chasseur immobilier qui, contrairement aux idées reçues, va bien au-delà de trouver un appartement ou une maison. L’humain et le conseil sont au cœur de notre métier.
 

Devenir-propriétaire