Réseaux sociaux
Plan du site
Facebook Twitter Google+ Pinterest Linkedin
Références
Instagram CEFLU SFAF
Membre de la FNCI
Contact
Nous sommes membre du bureau de la Fédération Nationale des Chasseurs Immobiliers
Contact : +33 (0)6 33 36 45 95 - [email protected]
Facebook chasseur immobilier Twitter chasseur d'apppartement Google+ chasseur d'appartement Linkedin-png Instagram-blanc Pinterest-en-blanc
+33 (0)6 33 36 45 95
Chasseur-immobilier-paris FNCI-chasseur-immobilier Galian-chasseur-d-appartement-Peter-Jorgensen-Consulting MMA-logo Ma-Formation-immobilière

BREXIT : Vers une flambée des prix immobiliers à Paris ?

Le résultat du référendum du 24 juin 2016 en faveur du Brexit a eu l’effet d’une bombe. Mais quel sera l'impact de ce cataclysme politique sur le marché immobilier français, et notamment sur les prix de l'immobilier Parisien ? Les prix de l'immobilier vont-ils flamber ?
Rédaction : De Peter Jorgensen
Fédération Nationale des Chasseurs Immobiliers Ma Formation Immobilière - centre de formation Financial Times
Membre de la Fédération Nationale des Chasseurs Immobiliers
Co-gérant et formateur d'un organisme de formation immobilière
Cité dans le Financial Times d'Août 2015
NOS REFERENCES
Restez toujours informés des dernières actualités immobilières
INSCRIPTION BLOG
TOUS NOS ARTICLES
Articles récents
Brexit-prix-immobilier-paris
Un marché parisien déjà sous pression avant le BREXIT

Depuis janvier 2016, les acheteurs sont revenus en masse pour faire l’acquisition de biens immobiliers à Paris. 

Les 3 principales raisons sont :
  • Des taux historiquement bas offrant aux futurs acquéreurs un pouvoir d’achat supérieur à celui des années passées.
  • Un semblant de redémarrage économique rassurant la plupart des salariés et leurs permettant d’avoir une confiance en l’avenir qu’ils avaient perdu.
  • Des prix qui n’ont finalement pas baissé à Paris depuis 2011 alors que de nombreux acheteurs attendaient une baisse forte qui n’est jamais arrivée.

Au regard de ces trois éléments, nous vivons déjà aujourd’hui les prémisses de la situation que nous avons connu au cours des années 2009-2011 où tous les produits se vendaient quel que soit le prix. Durant cette période, les prix s’étaient envolés de 40% en 2 ans ! Même si les vendeurs sont moins gourmands qu’à cette époque, nous constatons lors de nos recherches que même les appartements à défauts peuvent se vendre dans la journée. Nous avons ainsi fait l’expérience récente d’un appartement situé au 5ème étage sans ascenseur qui a été vendu dans la journée avec 3 offres au prix ! Ce type de comportements des acheteurs risque fortement de faire repartir à la hausse les prix de l'immobilier à Paris.
 

Un retour des cadres londoniens Français à Paris suite au BREXIT ?

La presse estime qu’une société sur 5 pense délocaliser ses activités en dehors de Londres. Même si Paris ne figure pas forcément en tête de liste comme c'est le cas pour Francfort, Dublin ou du Luxembourg, il n’est pas impossible que Paris profite du retour des cadres implantés à Londres. Ce mouvement risque de s'accentuer si les banques anglaises perdent leur passeport européen aux marchés financiers. Cet afflux de nouveaux acquéreurs risque d’accentuer cette tension déjà présente sur l’immobilier de luxe à Paris. 
 

Le BREXIT va accentuer la baisse des taux.

Le BREXIT a été à l’origine d’une baisse des notes des emprunts d’état britanniques attribuées par les agences de notation Standard and Poors et par Fitch. Certains investisseurs vont donc être dans l’obligation d’investir dans les emprunts d’Etat européens moins risqués comme l’Allemagne, l’Irlande ou la France. Ce comportement des investisseurs est déjà à l’origine d’une forte baisse du taux de l’OAT 10 ans (servant de benchmark aux banques pour calculer le taux de leur emprunt immobilier). Ainsi, ce 29 juin 2016, le taux de l’OAT 10 ans a atteint son plus bas historique de 0.23%. Même si les banques ne vont pas forcément répercuter totalemment cette baisse afin de reconstituer leurs marges, les taux des emprunts immobiliers vont très certainement encore baisser ces prochains mois favorisant ainsi la hausse de la demande à Paris et donc la hausse probable des prix de l’immobilier.
 
Notre avis
La conjonction de ces 3 facteurs prédominants risquent de faire monter les prix de l’immobilier à Paris d’ici fin 2016. Toutefois, il est encore trop tôt pour savoir quelle sera l’ampleur de cette hausse et si la flambée des prix de l’immobilier, notamment des appartements de luxe, sera au rendez-vous.
 
Peter JORGENSEN (chasseur immobilier à Paris : www.peter-jorgensen-consulting.com)
Hervé LANGLET (Conseil en Gestion de Patrimoine Indépendant à Paris)
Où-acheter-à-Paris Prix immobilier Paris Perspective-2016-prix-immobilier-Paris Estimation immobilière (2) Estimation-immobilière-2
Assurance en Responsabilité Civile Professionnelle et garantie financière Galian
Galian-chasseur-d-appartement-Peter-Jorgensen-Consulting